Premiers essais ( janvier/mai 2004 ).

décembre 3rd, 2007 by admin Leave a reply »

Le moteur choisi à une puissance de 500w, il est bien en dessous de ce qu’il faudrait. D’après mes calculs, la puissance idéale devrait se situer autour de 1000 à 1500w, de plus ce moteur à une technologie ancienne car encore équipée de contacts par charbons, il a un rendement modeste. Son système de contrôle de puissance est lui aussi basique mais sa rusticité est gage de fiabilité, ce qui me rassure pour mes essais proches. Les batteries elles aussi sont rustiques mais éprouvées sur la petite trottinette, je suis donc confiant sur mon montage qui devrait être peu performant mais solide. Mon soucis majeur viens de la commande de gaz, comment faire fonctionner le moteur à essence et le moteur électrique ensemble ou séparément avec la même poignée ?. Mon système mécanique le permet déjà pour les deux moteurs mais comment lier un carburateur avec les composants électroniques ….?? Quelques nuits blanches viendront à bout de ce problème , je suis maintenant prêt pour mes premiers essais !

J’ai choisi une belle journée de février pour enfin tourner la poignée sur la route, mon scooter hybride est prêt pour se dégourdir les roues ! J’ai tout contrôlé, vérifié, il ne faudra pas qu’une stupide erreur entraîne une casse fatale, allez …ca y est je me lance !

j’ai choisi le mode électrique pour démarrer, le mode thermique je connais déjà ! Après quelques tours de roues la première chose qui me frappe c’est le silence …..c’est étonnant de rouler avec un scooter qui d’habitude vibre, fait du bruit, fume, et là, ne retrouver aucune de ces sensations ! J’ai l’impression d’être sur un tapis volant ( la vitesse en moins bien sur !) Malgré tout je file à un bon 25 km/h, mes calculs de vitesse étaient presque justes ! En fait, la faible puissance limite la vitesse max, peut être avec un meilleur rapport de poulies arrivons nous à 30 km/h ?

Je suis HEU-REUX ! le sourire jusqu’aux oreilles je roule en silence, tout va bien, rien n’a encore cassé ! Je sort de mes songes pour revenir à la réalité ….. vite s’arrêter ! tout contrôler pour savoir si rien ne chauffe ou si quelque chose n’est pas en train de céder ! Je me prends pour ces aviateurs intrépides qui au risque de leur vie testaient leur nouveaux engins aux balbutiements de la conquête du ciel …. ou de Ferdinand Porsche qui du fond de son garage imaginait une future légende … un pur instant de bonheur qui sera troublé par aucun incident.

Il faut maintenant essayer le mode mixte ( hybride ) où les deux moteurs de concert propulseront l’engin, je pousse alors sur le petit contacteur au tableau de bord pour permettre d’actionner le démarreur et le moteur démarre….On peut dire qu’à ce moment précis mon tapis volant est redevenu un bon vieux scooter…La puissance des deux moteurs en simultané donne un sacré plus, le moteur deux temps aidé par ce petit moteur électrique est bien plus vif !

Je rentre au bercail à la fois émerveillé et conquis par la propulsion électrique, que de douceur et de silence ….Je suis satisfait du résultat. Demain je testerai l’autonomie électrique !

Après un nouveau contrôle et re- serrage de rigueur de toutes les pièces composants le système je me lance cette fois pour connaître les km que je vais pouvoir parcourir en mode électrique. Je roule ainsi 18 km sans encombre en surveillant la moindre anomalie. Le relais de puissance chauffe un peu, les batteries et le moteur aussi, cela doit être normal, en tout cas cela ne m’effraie pas ! Je décide après ces essais encourageants de changer les batteries pour des modèles plus performants. Contact est pris avec les plus grandes marques, on me conseille, est obtiens 25 km d’autonomie cette fois. Je me rends à l’évidence que je ne pourrai pas faire mieux avec des batteries au plomb car la place pour les installer sur le scooter est limitée.

Nous avions réalisé un petit film montrant les avantages ainsi que le mode de fonctionnement de ce premier prototype….

Il va falloir maintenant décider de la suite à donner à cette aventure ….. alors qui dit invention qui marche dit brevet non ??

Advertisement

2 comments

  1. gilouret dit :

    quel est l’autonomie en mode tout élect.?
    y a t’il récupération de l’énergie au freinage en utilisation du moteur thermique ?
    où , par exemple, en descente du scooter.
    j’habite dans une région assez vallonnée…
    quel sera le prix d’un tel scooter???

  2. ADS Tech dit :

    Sur la version actuelle on peut faire 30 KMS en mode elec seul ….. Notre système est plug-in s’est a dire que la batterie doit être rechargée sur secteur , donc pas de régénération , de plus , car s’est incompatible avec la technologie lithium et aussi parce que s’est un choix délibéré .Le gain du moteur qui devient génératrice est bien inférieur à celui dont on bénéficie lorsque l’on est en roue libre totale , qui n’a jamais profité de longues distances parcourues avec son vélo sans pédaler !
    Même si on utilise une commande pour utiliser la régénération au mieux ( poignée de frein par exemple ) cela n’empêche pas qu’il faut pour cela entrainer le moteur par la roue tout le temps ( à moins de concevoir un système complexe avec embrayage piloté … ) donc perdre de l’énergie tout le temps. Bref , j’ai testé mon système et je peut vous dire qu’avec quelques mètres d’énergie dépensée , j’en parcours le double !
    un vrai régal entre deux feux rouges ou l’on se prends au jeu d’arriver au suivant avec un temps d’accel le plus court . Le tarif est encore inconnu mais devrait être démocratique !

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.